• Post last modified:juin 30, 2022

L’isolation thermique de la maison est un projet important pour le confort thermique et les occupants. L’ITE est d’ailleurs avantageuse pour la préservation de l’environnement. Pourtant, la mise en œuvre des travaux d’isolation extérieure est plus onéreuse et l’État propose des aides financières pour alléger ces prix. L’isolation extérieure est aussi soumise à une réglementation. Quelques démarches administratives sont également obligatoires. Focus !

Concrètement, quels sont les avantages des travaux d’isolation thermique par l’extérieur ?

Isoler la maison par l’extérieur permet de :

Limiter la consommation d’énergie de la maison

Les matériaux isolants servent à couvrir tous les ponts thermiques de la maison afin de limiter les déperditions énergétiques. Cela réduit ainsi le besoin de chauffage et engendre aussi une réduction conséquente sur les factures d’énergie.

Préserver l’espace habitable de la maison

À la différence des travaux d’isolation interne, l’isolation thermique par l’extérieur ne réduit pas l’espace habitable de la maison. L’ITE reste une bonne alternative pour un logement à espace réduit.

Poursuivre la vie quotidienne

Étant donné que les travaux se réalisent uniquement à l’extérieur de la maison, les occupants de la maison, du début à la fin des travaux d’isolation, peuvent poursuivre normalement leur habitude de vie.

Parfaire le confort thermique des occupants de la maison, quelle que soit la saison

Une bonne isolation thermique réduit fortement le transfert de la chaleur entre l’extérieur et l’intérieur de la maison. L’intérieur de la maison restera ainsi moins froid en hiver et frais en été.

Protéger la maison du rayonnement solaire

Les travaux d’isolation, en plus de parfaire le confort thermique des occupants, protègent aussi la maison du rayonnement solaire. L’ITE ou isolation thermique des murs par l’extérieur améliore également l’aspect de la maison.

 isolation exterieure

Que dit le code de l’urbanisme sur l’isolation thermique ?

Si auparavant, la loi exigeait l’application de la norme RT-2012 sur l’isolation thermique, que ce soit en France et dans toute l’Europe, actuellement elle est dépassée. La norme RT-2020 est mise en vigueur depuis janvier 2021. La norme RT-2020 introduit le concept de BEPOS – Bâtiment à Énergie Positive. Ce concept réside sur le fait qu’une maison doit produire plus d’énergie que ce qu’elle consomme.

La RT – 2020 s’applique surtout aux bâtiments existants. En effet, cette norme ne concerne pas :

  • La totalité ou une partie d’un bâtiment qui n’utilise pas d’énergie pour contrôler sa température interne ;
  • Une construction provisoire ;
  • Des bâtiments ne servant pas d’habitation (usage agricole, artisanal, industriel ou lieu de culte) ;
  • Un monument historique.

Quels travaux d’isolation nécessitent une déclaration préalable de travaux ?

Une déclaration préalable des travaux est nécessaire si les travaux d’isolation entraînent la création d’une surface de plancher de plus de 5 m² ou si cela change l’aspect extérieur de la maison. En effet, les travaux d’isolation qui exigent l’autorisation d’urbanisme sont :

  • Les travaux d’isolation de la façade : cette norme ne s’applique pas à une façade construite avec du matériel sensible à l’humidité (Art. R131-28-7)
  • La création d’une nouvelle ouverture (porte ou fenêtre) ou la rénovation d’une ancienne ouverture ;
  • Les travaux de remplacement ou recouvrement de la toiture ;
  • Les travaux d’isolation des combles (cela nécessite généralement le changement de la pente ou le rehaussement de la toiture) ;
  • Les travaux d’isolation pour aménager une pièce non habitable afin de la rendre habitable : l’isolation se réalise sur le mur et le plancher en bas de la pièce (Art. R131-28-11).

Il faut déposer la déclaration préalable des travaux à la mairie. Le délai d’instruction est de 1 mois. Suite à la déclaration, la mairie délivre un récépissé qui précise la date du début des travaux d’ITE.

 Si le demandeur ne reçoit pas de réponse de l’administration après le délai d’un mois, celui-ci bénéficie d’une autorisation de travail de rénovation énergétique tacite. 

Quels travaux d’isolation exigent un permis de construire ?

En général, isoler une maison existante ne demande pas un permis de construire, sauf s’il s’agit d’un projet complexe. C’est le cas pour :

  • Changement de destination de l’immeuble et modification de la façade ou de la structure qui porte l’immeuble ;
  • Projet qui entraîne la création d’une surface de plancher supérieure à 20 m² ou d’une zone couverte par un PLU supérieur à 40 m² ;
  • Surface de plancher qui dépasse 150 m² après les travaux.

La demande de permis de construire des travaux d’isolation par l’extérieur s’adresse à la mairie de la commune du logement. Le délai d’instruction est de 2 mois (maison individuelle).