• Post last modified:juillet 5, 2022

La soudure à l’arc est une technique de bricolage permettant d’assembler le fer, l’acier et la fonte.

La soudure à l’arc : comment fonctionne cette technique de soudage ?

Le principe est assez simple : un poste à souder crée un arc électrique à très haute température. D’intensité variable, cet arc parcourt ensuite une électrode, que l’on appelle également « baguette à souder ». C’est en arrivant au bout de l’électrode que l’arc électrique va entrainer la fusion du métal et former un cordon de soudure pour fixer les pièces entres elles.
La plupart des électrodes sont en fonte ou en inox : le choix du type d’électrode dépendra des matériaux à souder.

La soudure à l’arc est plus facile avec l’utilisation d’un poste à souder inverter. Ce type de poste permet en effet de réguler l’intensité du courant afin de limiter les ruptures de l’arc électrique.
Il est également plus léger et plus petit qu’un poste à souder classique.

Le matériel nécessaire pour une soudure à l’arc

Pour réaliser une soudure à l’arc, vous aurez besoin de plusieurs outils :

  • une cagoule de soudure (ou un masque de soudure) ;
  • des gants de soudeur ;
  • une veste de soudeur ;
  • un poste à souder ;
  • des électrodes ;
  • un marteau à pointe ;
  • une brosse métallique ;
  • un serre-joint en métal.

Préférez une cagoule de soudure automatique plutôt qu’un masque traditionnel.
Pendant la fusion du métal, l’écran de protection analysera la quantité de lumière et changera de teinte dès la première étincelle.
Vous bénéficierez ainsi d’une meilleure protection lors de votre travail de soudure.

Les étapes préliminaires à la soudure à l’arc

Avant de commencer votre soudure à l’arc, nettoyez les pièces à souder à l’aide d’une brosse métallique.
Pour une pièce neuve, il est également conseillé d’utiliser du dégraissant.

La soudure à l’arc nécessite l’utilisation d’une pince-étau, pour maintenir les pièces à souder ensemble.

Au niveau du poste à souder, branchez le porte-électrode sur la borne « – » et la pince de masse sur la borne « + ».
Fixez ensuite la baguette dans le porte-électrode puis mettez la masse en contact avec une des 2 pièces à souder.

Comment bien réussir votre soudage à l’arc ?

Afin de réaliser une soudure de qualité, il est important de ne pas souder à la verticale, mais selon un angle d’environ 60°. Maintenez l’électrode au plus près de la pièce en acier, sans la toucher.

Lors de la fusion du métal, maintenez une distance constante entre l’électrode et la pièce à souder, de telle sorte que la longueur de l’arc électrique soit aussi stable que possible.

Une fois les deux pièces soudées ensemble, utilisez le marteau à pointe pour piquer les soudures et éliminer les dépôts. Nettoyez ensuite le cordon de soudure à l’aide d’une brosse métallique.

Si vos pièces à souder comportent des angles délicats, l’utilisation d’aimants de soudage peut vous faciliter le travail. Ils vous permettront de maintenir les pièces en position pendant votre soudure.

Pour finir, ne faites jamais votre soudage sur une surface qui risque de brûler ou d’entrer en fusion.
Bannissez donc les établis en bois, et ne travaillez jamais sur un établi en métal: vous risqueriez de le souder avec vos pièces !

La soudure à l’arc : une technique de bricolage accessible à tous

Bricoleur du dimanche ou mordu du bricolage : la soudure à l’arc ne devrait pas vous poser problème.

Pour vous familiariser avec cette technique de soudage, entrainez-vous à effectuer un cordon de soudure rectiligne sur une vieille pièce métallique.
Un bon moyen de vous familiariser avec le poste à souder et l’électrode, pour réussir ensuite toutes vos soudures à l’arc !