Comment savoir si un mur est porteur ?

Abattre un mur est délicat, car on ne sait jamais s’il s’agit d’un mur porteur ou non. Démolir un mur porteur est dangereux, car il y a un risque d’effondrement de vos fondations. Pour éloigner tous vos doutes avant d’entamer des travaux, voici quelques conseils pour distinguer un mur porteur d’une cloison.

La définition du mur porteur

Un mur porteur est un mur qui peut supporter la charpente de la toiture de la maison. Le poids de la toiture se répartit sur les quatre murs extérieurs de la maison. Il arrive aussi dans certaines bâtisses qu’un mur intérieur supporte une partie de cette charge de toiture.

C’est ce mur que l’on appelle mur porteur.

Généralement, la modification de l’intégrité d’un mur porteur entraine de lourdes conséquences. Cela dit, il est possible de créer une ouverture sur un mur porteur en respectant quelques étapes. Pour ne pas abattre le mur porteur, vous devez savoir le différencier des autres murs.

Les critères pour reconnaitre un mur porteur

Pour distinguer un mur porteur d’un simple mur, tenez compte des éléments tels que l’épaisseur, l’emplacement, le son et même les plans.

L’épaisseur du mur

Le mur porteur est souvent plus épais que les autres murs. Il a une épaisseur de 15 cm au lieu de 9 cm (mur classique ou cloison). Cependant, ce n’est pas un bon indicateur pour reconnaitre de suite un mur porteur, car certaines cloisons peuvent aussi être épaisses, surtout si elles sont doublées de placo. C’est le cas des cloisons de cuisine dont le doublage est nécessaire pour supporter le poids de certains meubles suspendus.

L’emplacement du mur

L’emplacement du mur porteur dépend de la superficie de l’habitation. Si votre intérieur est de grande envergure, le mur porteur se situe souvent au centre afin de confronter les murs extérieurs. Son emplacement va aussi dépendre de la forme de la charpente, de la place des fermettes et des combles qui sont aménageables ou non.

La sonorité du mur

Vous pouvez facilement reconnaître un mur porteur par le son qu’il produit en tapant dessus. Si le son émis est sourd ou plein, le mur en béton ou en pierre est donc porteur. En revanche, si le son est creux, c’est sûrement du placoplâtre et donc non porteur. Attention ! Un mur avec isolation thermique, c’est-à-dire recouvert d’enduit ou de placo, peut aussi être porteur et sonner creux.

L’existence de poutres

La présence de poutres apparentes ou de poutres existant sous forme de faux plafond est signe que celles-ci s’appuient bien sur un mur en particulier qui est le mur porteur.

Le plan de la maison

Pour distinguer le mur porteur d’une cloison, la consultation des plans de la maison est le moyen le plus sûr. Avec les plans initiaux de l’habitation, on peut clairement voir les lignes qui représentent les murs porteurs. Les lignes épaisses indiquent les murs porteurs, tandis que les lignes fines ou en pointillées désignent les pièces de vie par délimitation des cloisons.

Les risques d’abattre un mur porteur

Il est important de savoir si un mur est porteur, car à moins d’être un professionnel, ces travaux de rénovation peuvent être dangereux.

Voici les risques encourus si vous abattez vous-même votre mur porteur :

  • Un effondrement de la maison ;
  • Une déstabilisation de la structure et ainsi que l’apparition de fissures majeures ;
  • Des poursuites judiciaires si vous êtes propriétaire d’un appartement, car vous mettez en péril les autres logements du bâtiment.

Les conditions à réunir pour abattre un mur porteur

Pour pouvoir abattre un mur porteur afin de faire des travaux de rénovation, vous devez faire appel à un architecte ou un professionnel du bâtiment. Le professionnel sera chargé de poser une poutre IPN. C’est une poutre métallique en forme de « I ». Avec une hauteur de 80 mm à 600 mm, elle peut supporter une charge importante. Le prix d’une poutre IPN est à partir de 10 € le mètre linéaire.

Maintenant, vous êtes à même de reconnaitre un mur porteur. Vous devez faire appel à un professionnel pour une expertise et avoir un devis précis sur la façon de mener à bien vos projets d’aménagements intérieurs.