Comment préparer le terrain pour une piscine Semi-enterrée ?

Design, abordable et facile à poser, la piscine semi-enterrée dispose de nombreux avantages. Justement, vous souhaitez aménager ce type de bassin dans votre jardin ? C’est une excellente idée. D’ailleurs, les travaux sont assez faciles. La préparation du site destiné à accueillir la piscine semi-enterrée doit suivre plusieurs étapes. Comment faire ? Suivez notre guide complet et nos conseils avisés pour mener à bien le projet.

Étape 1 : Choix du bon emplacement pour la piscine semi-enterrée

En amont de tous travaux, il convient de trouver l’emplacement idéal pour votre future piscine semi-enterrée. Sachez que le bassin doit être aménagé au-dessus d’un sol stable. L’objectif est de limiter les risques d’affaissement du sol pouvant détériorer rapidement l’installation.
Pour un meilleur confort lors de la baignade, il est également judicieux de poser la piscine semi-enterrée sur une zone ensoleillée dans le jardin et à l’abri du vent.

Étape 2 : Travaux de terrassement

Lors de la construction d’une piscine semi-enterrée, il est primordial de creuser le terrain. La dimension et la hauteur du trou dépendent des configurations du bassin. Au cours du chantier, il faut également creuser les tranchées dédiées aux canalisations d’eau.

Il faut noter que les travaux sont particulièrement fastidieux. Pour gagner du temps, la meilleure solution consiste à confier le terrassement du terrain à une entreprise spécialisée dans ce domaine. Bien sûr, cette intervention a un coût non négligeable. Le budget global dédié à la construction de votre belle piscine semi-enterrée sera donc plus important. Vous pouvez aussi louer une minipelle pour quelques centaines d’euros et procéder à l’excavation du sol.

Étape 3 : Aplanissement du fond de fouille

Une piscine semi-enterrée doit impérativement reposer sur une surface parfaitement plane. D’où la nécessité de bien aplanir le terrain, plus précisément le fond de fouille creusé.

Étape 4 : Création de la dalle en béton

Une fois que le terrain destiné à accueillir la piscine est bien régulier, il convient d’y couler une dalle en béton. Sachez que ce revêtement joue principalement un rôle de protection. En effet, les piscines semi-enterrées, en kit (bois) et en coque, installées à même le sol se détériorent facilement. La dalle en béton va donc protéger l’installation (les parois) contre l’humidité et les éventuels glissements de terrain.
En outre, le béton favorise une meilleure répartition du poids de la piscine et les m³ d’eau au niveau du terrain. De ce fait, les risques d’affaissement du sol sont moindres.
Bref, le coulage de la dalle en béton va optimiser la robustesse de la piscine semi-enterrée pour les années à venir.

Étape 5 : Mise en place de la piscine semi-enterrée au niveau du trou

À cette étape, le terrain destiné à accueillir le bassin est déjà bien préparé. Il est donc temps de poser la structure.
Pour les modèles de piscines semi-enterrées en kit (bois), il convient de procéder au montage des divers éléments composants la structure.
Pour les modèles en coque, il suffit juste de poser la structure à l’emplacement prévu.
Durant cette étape, n’oubliez pas d’installer les réseaux de canalisation d’eau et les divers accessoires (système de filtration, système électrique, pompe, etc.).

Étape 6 : Remblai des contours de la piscine semi-enterrée

Après la pose de la piscine semi-enterrée, il peut exister des cavités entre les parois de la structure et le terrain. Le remblai de ce vide (avec de la terre ou du gravier) est donc primordial.

Une fois ces étapes terminées, c’est le moment de procéder à la mise en eau de la piscine semi-enterrée et de profiter d’une bonne baignade.