Comment peindre un mur sans trace ?

La réalisation des travaux de peinture semble être une tâche simple. Néanmoins, la principale difficulté consiste à éviter l’apparition de traces au niveau de la surface à peindre ou à repeindre (mur intérieur ou extérieur, plafond, etc.). Comment faire pour obtenir un résultat impeccable ? Retrouvez ici nos astuces et nos conseils pour peindre les murs de votre maison sans laisser de traces.

Règle N° 1 : Bien choisir les peintures à appliquer et les outils à utiliser

Pour réussir à peindre un mur sans trace, il faut savoir que tout repose sur le choix des produits (peinture acrylique, peinture à l’eau, finition de couleur mate, etc.) et des outils à utiliser. La prudence est donc de mise lors des achats. Pour faire de petites économies, les gens ont tendance à acheter de la peinture bas de gamme. Cette stratégie n’est pas toujours judicieuse.

En effet, les peintures n’adhèrent pas correctement aux surfaces entraînant l’apparition de traces. Pour obtenir un résultat esthétique et durable, optez pour les produits de qualité issus de marques reconnues. Même si le prix des peintures haut de gamme est assez onéreux, elles accrochent facilement aux supports. La quantité de produits à utiliser est donc moindre. Les traces de pinceaux ou de rouleaux sont également moins visibles sur le support à peindre.

Le choix du matériel de peinture mérite aussi une attention particulière. Lors de la réalisation des travaux, utilisez des pinceaux ou des rouleaux de qualité. Le résultat est bien net, et ne laisse aucune trace sur les murs ou le plafond de votre maison.

Règle N°2 : Utiliser les bonnes techniques lors de l’application de la peinture

Pour peindre un mur sans trace, vous devez faire preuve de minutie et de technicité pendant les travaux. Avant d’entamer le travail, la protection de la pièce (sol, meubles et accessoires de décoration) est primordiale.

Sachez aussi que les imperfections au niveau de la surface à peindre peuvent laisser des traces à chaque coup de pinceau ou de rouleau. Il est donc nécessaire de bien préparer les murs ou le plafond : bouchage des trous ou des fissures, ponçage du support à l’aide d’un papier verre…

La seconde étape consiste à peindre les surfaces. Commencez par appliquer une première couche de fond aussi appelée sous-couche ou couche d’apprêt. Ce produit permet d’uniformiser la surface à peindre et d’améliorer l’adhérence de la peinture finale. La couche de fond contribue grandement à limiter la présence de traces au niveau des murs ou du plafond.

Lors de l’application de la couche finale, faites les bons gestes :

  • Imbibez le rouleau avec la peinture choisie (peinture acrylique ou peinture à l’eau, finition de couleur mate, etc.) ;
  • Évitez de surcharger les poils de la brosse (rouleau ou pinceau) ;
  • Appliquez la peinture uniformément de façon horizontale ;
  • Faites des mouvements légers et réguliers pour éviter l’apparition de traces de rouleau ;
  • Répétez les gestes jusqu’à la fin du travail.

Règle N° 3 : Bien respecter le temps de séchage des deux couches de peinture

L’apparition des traces au niveau de la surface à peindre peut aussi résulter d’un mauvais respect du temps de séchage des peintures.

Avant d’entamer le chantier, il est donc judicieux de lire attentivement les instructions sur l’emballage. Faites preuve de patience.

En effet, après l’application de la première couche, il faut laisser sécher le support. Par la suite, vous pourrez entamer la suite du travail, c’est-à-dire l’application de la seconde couche de peinture. Pour un séchage optimal, il faut favoriser l’aération de la pièce grâce à l’ouverture des portes et des fenêtres.

Grâce à ces conseils, vous savez comment faire pour éviter les traces lors des travaux de peinture. Faites preuve de minutie tout au long des étapes de la peinture. La surface de votre mur sera lisse, uniforme et sans traces de rouleau.