Comment fixer plaques polycarbonate ?

Justement, vous envisagez de fixer des plaques polycarbonate en guise de toit, mais vous ne savez pas comment faire ? Les éléments à poser sont nombreux : fixations, profilés, tôles en polycarbonate, obturateurs, etc. Pour mener à bien ces travaux de fixation, vous devez faire très attention. Dans cet article, nous vous proposons nos conseils avisés afin de terminer le chantier efficacement.

1 ère étape : Prise de mesures pour déterminer les dimensions des panneaux à installer

Les plaques polycarbonate sont souvent utilisées en guise de toiture d’une maison, d’une pergola, d’une véranda, d’un abri de jardin ou d’autres constructions extérieures. Ce matériau de couverture alvéolaire se distingue par sa transparence, imitant le verre. De ce fait, la lumière arrive à pénétrer facilement à l’intérieur de la construction. En outre, ces tôles sont particulièrement robustes et nécessitent une scie pour être découpées. Voici donc nos conseils pour les choisir et les fixer.

Sur le marché, l’offre en matière de plaques polycarbonate est assez complète. L’épaisseur, le profilé (ondulé ou alvéolaire) et le prix de ce matériau varient énormément. Pour connaître les dimensions des feuilles de polycarbonate à acheter, prenez les mesures de la toiture de votre maison, véranda, pergola, abri de jardin, garage… Ici, la précision est de mise pour garantir l’étanchéité et l’isolation de la couverture.

2e étape : Préparation du support de fixation des plaques polycarbonate

Généralement, vous devez fixer la plaque polycarbonate sur un support en bois, en acier ou en PVC. La fabrication de cette structure de fixation débute par l’installation des poutres et des chevrons porteurs. Attention, il faudra prévoir une pente au niveau de la toiture afin de faciliter l’évacuation de l’eau de pluie.

Les profilés de bordure doivent être placés au-dessous des deux supports verticaux, c’est-à-dire sur les côtés. Les profilés de jonction sont à poser au niveau des chevrons centraux. Fixez les arrêts de plaque grâce à des vis ou des rivets pop.

3e étape : Préparation des plaques polycarbonate à poser

Une fois l’ossature de la toiture installée, il ne reste plus qu’à préparer les plaques polycarbonate à poser. Il faut noter que les remontées de poussières et de débris peuvent salir rapidement la couverture. Pour éviter ce genre de problème, collez du ruban adhésif au niveau des extrémités hautes et basses des panneaux.

4e étape : Pose des plaques sur la toiture

Chaque côté de la plaque, de type alvéolaire ou ondulé, dispose de caractéristiques spécifiques. Avant de fixer les plaques polycarbonate, repérez la surface marquée « anti-UV ». Celle-ci doit être posée au-dessus des profilés, c’est-à-dire vers la partie extérieure de la construction. À l’aide de capots, faites la liaison des diverses plaques choisies en guise de toiture.

5e étape : Installation des obturateurs

À ce niveau du chantier, les plaques en polycarbonate sont déjà en place. Néanmoins, pour obtenir un résultat plus esthétique, fixez les obturateurs le long des panneaux et entre les profilés.

6e étape : Renforcement de l’étanchéité de la toiture en plaques polycarbonate

Pour un meilleur confort, la toiture doit disposer d’un haut niveau d’étanchéité et d’isolation face aux rudes conditions climatiques. C’est pourquoi, il convient de réaliser quelques travaux d’étanchéification après la pose des plaques polycarbonate. La technique varie en fonction du modèle de toit :

  • Pour un toit monopente (adossé contre le mur), il faut combler le vide grâce à un solin en plomb, en aluminium ou en PVC. Pour obtenir une couverture parfaitement étanche, vous pouvez ajouter du mastic en silicone au niveau des petites failles existantes.
  • Pour un toit à deux versants, il faut installer une faitière au niveau des intersections.
    Vous l’aurez compris, la pose de plaque en polycarbonate requiert de la technicité et de la minutie. Grâce à nos conseils avisés, vous saurez comment réaliser cette opération. Si vous avez du mal avec les travaux de fixation, n’hésitez pas à contacter un professionnel pour un devis.