Biographie

Pascuala Ilabaca est l’une des figures emblématiques de la foisonnante génération de jeunes auteurs-interprètes Chiliens. Sa musique est enracinée dans des sonorités traditionnelles en y incorporant des touches de jazz, pop et rock ainsi que de toutes les influences qu’elle a rencontrées au cours de ses voyages en Inde ou au Mexique. Sur scène, elle dispose d’une présence extraordinaire, presque toujours équipée de son accordéon, sa voix a le pouvoir d’adoucir les rythmes et les mélodies du groupe qui l’accompagne: Fauna.

Pascuala Ilabaca est née à Valparaíso en 1985 et s’est intéressée à la musique depuis son plus jeune âge. Elle l’a étudiée à l’Université Pontifical de sa ville natale mais a très vite compris qu’elle devrait s’affranchir des règles imposées par ses professeurs pour mieux s’exprimer. Dans son premier album “Pascuala canta a Violeta” (2008), rempli de chansons basées sur le folklore Chilien, elle incorpora une table Hindu et des guitares électriques. “Pascuala canta a Violeta” fut un hommage à Violeta Parra, artiste Chilienne des années 50 et sa plus grande source d’inspiration. Cet hommage persuada la présidente Chilienne de l’époque Michelle Bachelet, de l’inviter à une série de concerts en Inde où Pascuala Ilabaca avait passé une partie de son enfance.

Convaincue de la nécessité pour la recherche sur l’improvisation et à élargir leurs outils musicauxPascuala Ilabaca s’installe à nouveau en Inde pour un an afin d’étudier en profondeur les mélodies de ce pays asiatique. De cette expérience naitront deux albums tous deux sortis en 2010: “Perfume o Veneno” très fortement influencé par la musique Hindu et le deuxième, enregistré avec Fauna, “Diablo Rojo, Diablo Verde” qui explore plus en profondeur les sons Chiliens comme le cumbia, troteor et la Cueca. Elle n’a cependant pas omis d’ajouter ses propres ingrédients aussi bien modernes que folkloriques.

2010 a été une année clef pour Pascuala Ilabaca, puisqu’elle a gagné le Guitarpin de Oro du festival Huaso de Olmué ainsi que le prix du meilleur Videoclip Chilien pour “Lamenta la Canela”. Le point d’orgue de cette année a été à l’occasion du bicentenaire du Chili qui s’est tenu au National Stadium du Chili, où Pascuala Ilabaca s’est produite devant 50,000 personnes. Elle a terminé l’année avec une tournée de 90 dates à travers son pays en compagnie de son groupe et de son inséparable accordéon.

En 2011, Pascuala Ilabaca a réalisé sa première tournée Européenne avec 20 dates dans plusieurs villes d’Allemagne, France, Espagne et Belgique. Elle s’est aussi produite en Argentine et au Mexique et a pris part au concert anniversaire en l’honneur de Violeta Parra qui s’est tenu au théatre municipal de Valparaíso. En Mars 2012 elle est retournée à Barcelone afin de se produire au prestigieux festival BarnaSants ainsi que dans la ville de Lisbonne. En été, elle a embarqué pour une nouvelle tournée Européenne avec son nouvel album “Busco Paraíso” qui lui a permis d’apparaître au festival Allemand TFF Rudolstadt. Dans les mois prochains, elle fera partie des artistes alignés pour de grands festivals tels que le Lollapalooza Chile 2013.